Skip to content
Un haut responsable hongrois prédit un assouplissement des sanctions — RT World News

[ad_1]

L’UE lèvera les restrictions sur Moscou lorsque « la réalité frappera à la porte », a déclaré le secrétaire d’État aux Affaires étrangères

L’UE va revoir les sanctions contre la Russie et pourrait lever certaines d’entre elles dès cet automne, prédit le secrétaire d’Etat hongrois aux Affaires étrangères et au Commerce, Tamas Menczer.

Les restrictions imposées au commerce russe pour le punir d’avoir attaqué l’Ukraine n’ont pas réussi à changer le comportement de Moscou et l’ont en fait récompensé par une augmentation des revenus, après avoir déclenché une flambée des prix de l’énergie, a déclaré le député lors d’une apparition sur M1 TV mardi. Pendant ce temps, les pays européens qui ont imposé les sanctions sont confrontés à des pénuries d’énergie.

« La réalité frappe à la porte de tous les pays » Menczer a déclaré, expliquant pourquoi il pense que les sanctions seront levées le plus tôt possible. Les États membres devraient revoir leurs politiques de sanctions plus tard à l’automne.

Le député hongrois a confirmé que son pays, qui critiquait la volonté de l’UE de découpler l’économie du bloc de l’énergie russe, s’opposait à l’idée d’introduire un plafond de prix sur le gaz acheté à l’étranger. Il a qualifié la proposition d’absurde et d’impraticable, citant les promesses de Moscou de couper les approvisionnements aux clients qui tentent de dicter le prix.

La Commission européenne aurait fait marche arrière sur le plafonnement des prix du gaz et travaille actuellement sur un mécanisme pour taxer les bénéfices exceptionnels des compagnies énergétiques. Bruxelles exhorte également les pays de l’UE à imposer diverses mesures d’économie d’énergie pour mieux se préparer aux pics de consommation pendant l’hiver.

LIRE LA SUITE:
L’UE « perdante » dans le conflit ukrainien, selon un responsable hongrois

La semaine dernière, le président du Parlement hongrois, Laszlo Kover, a affirmé que l’UE était la « perdante » du conflit ukrainien en raison des dommages économiques causés par les sanctions.

Vous pouvez partager cette histoire sur les réseaux sociaux :

[ad_2]

RT All Fr2Fr

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.