Skip to content
Un homme incarcéré après le viol d’une octogénaire dans le Loiret


Un homme déjà condamné pour viol en 2006 a été placé en détention provisoire après le viol d’une octogénaire à son domicile d’Olivet (Loiret) mardi, a annoncé jeudi 24 novembre la procureure de la République d’Orléans Emmanuelle Bochenek-Puren.

Il a notamment été mis en examen pour «extorsion commise avec une arme en récidive, viol avec plusieurs circonstances aggravantes en récidive légale (…), menace de crime contre les personnes (…) et arrestation, séquestration, séquestration ou détention arbitraire suivie d’une libération avant le septième jour de récidive« .

Arrêté par la police

« Peu avant 1 heure du matin, une femme de 85 ans a composé le 17 pour signaler qu’un individu s’était introduit chez elle à Olivet, l’avait menacée avec une arme – en l’occurrence un couteau de cuisine. retrouvé sur les lieux – et agressé sexuellement avant de lui extorquer des effets personnels», a expliqué le magistrat dans un communiqué.

L’homme de 43 ans a ensuite été interpellé par la police.à quelques centaines de mètres de la maison de la victime« . Le suspect avait déjà été condamné par la cour d’assises du Loiret en 2006 à 17 ans d’emprisonnement pour des faits de viol commis sous la menace d’une arme et d’extorsion sous la menace d’une arme, a précisé le parquet.

Depuis sa libération en mai 2020, le quadragénaire avait été suivi par un juge de l’application des peines et « inscrits au fichier judiciaire des auteurs d’infractions sexuelles« . « Il devait comparaître en janvier 2023 devant le tribunal correctionnel d’Orléans suite à la commission d’un cambriolage commis en août 2022», a détaillé le procureur. La victime a été prise en charge dès le lendemain des faits dans l’unité Violences faites aux femmes du CHRU d’Orléans.

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.