Skip to content
Un militant anti-torture hospitalisé après une attaque à son domicile en Russie

[ad_1]

Un éminent militant anti-torture russe a été hospitalisé après avoir été agressé, a indiqué son organisation.

Igor Kaliapine a été agressé mercredi soir par un inconnu qui « a tenté de lui couper le visage et de l’étrangler », selon le Conseil des droits de l’homme nommé par le Kremlin.

L’agresseur présumé – qui aurait prétendu être un policier – a été arrêté, a-t-il ajouté.

Kaliapine reste à l’hôpital avec une « commotion cérébrale présumée » après l’attaque qui a eu lieu lors d’un rassemblement privé à son domicile.

Le militant est surtout connu en Russie pour avoir fondé l’ONG Team Against Torture, qui a été dissoute en juin dans un contexte de répression croissante contre les « agents étrangers ».

L’ONG avait fait campagne pour obliger les autorités russes à enquêter sur les allégations de torture de prisonniers par les forces de sécurité, y compris en Tchétchénie.

La situation des droits de l’homme en Russie s’est fortement détériorée ces dernières années, de nombreux opposants ayant été arrêtés ou contraints de fuir. La répression s’est encore aggravée depuis que la Russie a lancé son offensive en Ukraine le 24 février.

[ad_2]

euronews en2fr eurb

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.