Skip to content
un militant de Zemmour visé par des insultes et menaces racistes


Etudiant et affiché de soutien au candidat, Tanguy David a reçu des milliers de messages racistes après sa comparution à plusieurs meetings d’Eric Zemmour.

« J’ai vécu pendant des heures un élan de haine« . La première fois que Le Figaro l’avait contacté, au lendemain de la rencontre d’Eric Zemmour à Nantes le 30 octobre, Tanguy David avait déjà reconnu avoir reçu de nombreux messages offensants ou racistes. Son apparition dans les coulisses lors de la prestation du candidat, diffusée sur les chaînes de télévision, lui avait valu de nombreux commentaires cinglants d’internautes anonymes moquant la présence d’un Noir à cet événement politique. Depuis, malgré les soutiens qu’il a reçus et bien qu’il ait menacé de porter plainte à plusieurs reprises, l’étudiant en droit responsable d’une branche locale du mouvement Génération Z dit avoir reçu de nombreux autres messages d’insultes. , certains contenant de réelles menaces.

VOIR ÉGALEMENT – Éric Zemmour : « Joséphine Baker est l’exemple de la réussite du modèle d’assimilation à l’ancienne que je veux restaurer »

« Ce négro fou ici« (Sic) avait d’abord posté un premier utilisateur sur Twitter.Mais négro y’a un pb…Un autre ajouté. De nombreux autres messages injurieux faisaient encore allusion à l’incompatibilité supposée entre ses origines ethniques et son engagement politique.

Mais cette campagne de harcèlement a pris une autre tournure depuis la rencontre d’Eric Zemmour à Villepinte, ce dimanche 5 décembre. »La campagne de haine contre moi est inacceptable et prend des proportions énormes» Il confie à Figaro. En effet, de nouveau installé derrière le candidat pour lui montrer son soutien, et visible sur de nombreux clichés réalisés par les journalistes présents sur place, il a écrit sur son compte Twitter en allusion aux messages d’insultes reçus précédemment : « Le ‘noir derrière Zemmour’, c’était moi. Et je suis fier. Quelle ferveur, quelle ambiance, quel Éric Zemmour grandiose. Ceux qui sont gênés par ma présence peuvent partir, la France s’en passera. « 

Depuis, ce tweet a reçu de nombreuses réponses et citations, presque toutes ponctuées de messages racistes ou menaçants. « j’en ai 3000 de plus depuis hier» Confie l’activiste. Qui ajoute, toujours sous le choc : « Je ne m’y attendais pas, surtout quand j’ai été menacé de décapitation.« Parmi ces messages, trop nombreux pour être lus en entier, certains internautes le comparent à un esclave, d’autres l’appellent »le vendu« , De nombreux messages utilisent le mot »nègre de maison« … »ta famille au village doit avoir honte de toi c’est grave» écrit un autre internaute plus inspiré. « wallah on va te décapiter« , a de nouveau reçu Tanguy David, entre deux messages lui promettant de « regagner« .

Le jeune militant est l’invité ce lundi soir de l’émission Touche pas à mon poste, pour témoigner des insultes et menaces répétées dont il fait l’objet depuis dimanche. Il a indiqué que ces messages feront systématiquement l’objet d’une plainte.


VOIR ÉGALEMENT – Journalistes exfiltrés, militants blessés… Que s’est-il passé lors de la première rencontre d’Eric Zemmour ?

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.