Skip to content
Une fillette de 7 ans retrouvée morte après le tremblement de terre en Indonésie


Une fillette indonésienne de sept ans, que les sauveteurs recherchaient après le tremblement de terre qui a fait au moins 272 morts en Indonésie, a été retrouvée morte vendredi 25 novembre dans des ruines, ont indiqué des secouristes à l’AFP.

Le corps sans vie d’Ashika Nur Fauziah, également connu sous le nom de Cika, a été extrait d’une maison effondrée dans le district de Cianjur, près de l’épicentre du tremblement de terre de magnitude 5,6 qui a frappé l’ouest de l’Inde. l’île de Java lundi. « Le corps a été immédiatement remis à la famille. La famille l’a accepté et il a été enterréa déclaré Jeksen Kolibu, un sauveteur de 28 ans. « La famille a été dévastée… La mère était parmi ceux à qui le corps a été apporté« , il ajouta.

Recherche dans les décombres

Plusieurs dizaines de secouristes avaient tenté jeudi de dégager à la pelle, au marteau et à mains nues, les décombres de la maison où la famille pensait que se trouvait la petite fille au moment du séisme. Les recherches suspendues dans la nuit avaient repris vendredi matin. La petite fille a été retrouvée vendredi entourée de débris, sous trois couches de béton, avec très peu d’espace pour respirer.

Les sauveteurs ont couvert son visage et placé son corps dans un sac mortuaire, devant son père, Ahmad Ashikin. Elle a été enterrée dans un cimetière voisin moins d’une heure plus tard. La veille, sa mère, Imas Masfahitah, 34 ans, espérait toujours que sa fille pourrait être retrouvée. « Elle jouait dehors, je préparais le repas dans la cuisine quand le tremblement de terre s’est produit. Très vite, en deux secondes ma maison s’est effondrée« , a-t-elle déclaré à l’AFP.

Quarante victimes recherchées

La découverte mercredi soir d’un garçon de 6 ans, Azka, qui a survécu au tremblement de terre sous les décombres pendant deux jours, avait ravivé l’espoir de retrouver des survivants. Une quarantaine de victimes sont toujours recherchées depuis le séisme qui a fait au moins 272 morts, dont un grand nombre d’enfants, et plus de 2.000 blessés.

Situé sur le « ceinture de feu» du Pacifique où se rencontrent les plaques tectoniques, l’Indonésie est régulièrement confrontée à des tremblements de terre ou à des éruptions volcaniques.

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.