Skip to content
Une marque qui en dit long à la portée des Bruins


Les Bruins de Boston continuent de régner en maître sur leur patinoire du TD Garden et entreront dans l’histoire avec une autre victoire à domicile samedi contre les Blackhawks de Chicago.

• Lisez aussi : NHL : qui arrêtera les Devils ?

• Lisez aussi : Flyers : qui attirera l’attention ?

• Lisez aussi : Temple de la renommée : l’année d’Henrik Lundqvist ?

Les meneurs du classement général de la Ligue nationale de hockey (LNH) ont battu les Flyers de Philadelphie 4-1 jeudi pour remporter les 10 premiers matchs à domicile de la saison. Ils égaliseront la marque de 11 établie par les Hawks en 1963-64 et les Panthers de la Floride la saison dernière s’ils gagnent ce week-end. Cette excellence en 2022-2023 semble plutôt improbable pour de nombreux observateurs et aussi pour les joueurs des Bruins eux-mêmes.

« C’est difficile de gagner un match, mais obtenir autant de victoires – 15 en 17 matchs – c’est incroyable », a déclaré le vétéran David Krejci à NHL.com. Personne ne s’y attendait, mais on garde la tête froide. Nous nous concentrons sur une tâche à la fois et récemment nous avons fait du bon travail. »

Cependant, les porte-drapeaux de la formation du Massachusetts ne sont pas les seuls responsables de leur succès, selon eux. La contribution de l’entraîneur-chef Jim Montgomery n’est pas à dédaigner, selon l’attaquant Nick Foligno.

« Je pense que ce qui est vraiment bien avec le système de jeu, c’est qu’il est si rapide, mais aussi prévisible. C’est fait sur mesure pour beaucoup de gars à l’intérieur de ce vestiaire et on a l’impression quand on joue qu’on sait en quelque sorte où les coéquipiers sont censés traîner. C’est un sixième sens et c’est très dangereux pour l’adversaire. »

« Si vous faites les bonnes choses, vous terminerez toujours les matchs avec un sentiment d’accomplissement », a déclaré le gardien Linus Ullmark. Nous faisons ce qu’il faut depuis longtemps et nous voyons que cela porte ses fruits. Nous devons juste continuer.

Le titre déjà en poche ?

La saison est loin d’être terminée, mais il faut se demander si Boston a déjà le titre de la division Atlantique en main. Le club détient une avance de huit points sur ses poursuivants les plus proches, les Maple Leafs de Toronto, qui ont également disputé un match de plus. De plus, ceux qui ont tendance à croire qu’il trébuchera dans ses duels sur la route devraient noter que les Bruins ont récolté cinq victoires en sept sorties sur la route jusqu’à présent.

D’ailleurs, après la visite des Hawks, ils auront droit à un bon test, car ils côtoieront le Lightning de Tampa Bay, lundi, et les Panthers de la Floride, mercredi, sur le sol ennemi.



journaldemontreal-local

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.