Divertissement

Une partition de Mozart et une lettre du roi Henri VIII aux enchères à Londres

[ad_1]

Une lettre signée du roi Henri VIII en 1513 (à gauche) et un manuscrit musical écrit par Mozart en 1773 (à droite), chez Christie’s, Londres, le 7 décembre 2022. MAJA SMIEJKOWSKA / REUTERS

Enchères Livres précieux et manuscrits organisée par Christie’s à Londres aura lieu le mercredi 14 décembre.

Un manuscrit musical écrit par Mozart en 1773 a été retrouvé et sera proposé à la vente aux enchères Livres précieux et manuscrits organisé par Christie’s à Londres, mercredi 14 décembre. Mozart avait écrit cette musique alors qu’il était à Salzbourg, en Autriche, pour célébrer l’obtention du diplôme universitaire d’un ami de la famille. La partition musicale comprend les 15 premières mesures du deuxième mouvement de la Sérénade en ré majeur pour orchestre. C’est le point d’orgue d’une collection de lots musicaux, dans laquelle on retrouve des lettres autographes des compositeurs Felix Mendelssohn, Hector Berlioz et Johannes Brahms. « Il y a toujours une grande excitation lorsqu’un objet comme celui de Mozart se présente » Mark Wiltshire, spécialiste du département des livres et manuscrits chez Christie’s Londres, a déclaré à Reuters. La partition est estimée entre 80 000 et 120 000 livres, soit entre 75 000 et 110 000 euros.

La vente aux enchères comprend également une lettre manuscrite du roi Henri VIII. « Alors qu’on voit parfois des lettres d’Henri VIII, ce qui est particulièrement rare dans celle-ci, c’est qu’il s’agisse d’une lettre de campagne, elle parle de la guerre, de sa stratégie », dit Mark Wiltshire. Dans cette lettre écrite en juillet 1513, un mois avant la victoire anglaise à la bataille des Spurs, le roi s’adresse à son lieutenant général. Il lui demande de s’emparer de la ville de Thérouanne, dans le Pas-de-Calais, et de recruter des mercenaires allemands combattant pour les Français, afin qu’ils viennent enfin combattre aux côtés des Anglais. Le roi se présente « comme une sorte de personnage machiavélique essayant de trouver exactement la meilleure façon de vaincre son opposition », explique Mark Wiltshire. La lettre du roi Henri VIII est estimée entre 25 000 et 35 000 livres, soit entre 30 000 et 40 000 euros.


VOIR ÉGALEMENT – Vin : un grand cru adjugé 810 000 € aux enchères caritatives des Hospices de Beaune

[ad_2]

lefigaro – divertissement

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.
Bouton retour en haut de la page