Skip to content
Une précaution essentielle avant d’acquérir une nouvelle maison


L’achat d’une maison neuve n’est pas sans risque puisqu’il peut toujours y avoir un pépin qui pourrait survenir en cours de route. Cependant, il y a une précaution à prendre qui peut vous éviter bien des tracas : assurez-vous que l’entrepreneur est accrédité par Garantie de construction résidentielle (GCR).

En faisant affaire avec un constructeur accrédité, vous pourrez profiter des protections prévues au plan de garantie en cas de problème avec votre nouvelle propriété.

Au Québec, un entrepreneur qui veut vendre ou construire un nouveau bâtiment résidentiel doit détenir les licences appropriées de la Régie du bâtiment (RBQ) et être accrédité auprès de GCR. Tous les bâtiments qu’il construit et qui sont enregistrés auprès de GCR sont alors couverts par le plan de garantie qui offre une protection jusqu’à cinq ans après l’achat.

Comment vérifiez-vous que votre entrepreneur est en règle? Effectuez simplement une recherche dans le répertoire des entreprises accréditées GCR. Cet organisme à but non lucratif, neutre et indépendant est le seul qui, depuis 2015, est autorisé par la RBQ à administrer le régime de garantie obligatoire partout au Québec. « En quelques clics, le futur acquéreur aura toutes les informations nécessaires sur les réalisations du constructeur. Il saura également s’il y a eu des prétentions reconnues à son encontre et si elles ont fait l’objet d’une décision arbitrale. Il pourra ainsi prendre une décision éclairée concernant l’investissement le plus important de sa vie », explique François-William Simard, vice-président, communications et relations avec les partenaires chez GCR.

Il faut savoir que GCR effectue également des inspections pour prévenir les défauts de construction. En consultant le répertoire, vous saurez si votre maison a été inspectée. Rappelons que les défauts de construction constatés par GCR lors des inspections doivent être corrigés, preuves à l’appui, ce qui réduit les risques de problèmes futurs.

Un montant à ne pas dépasser


Une précaution essentielle avant d’acquérir une nouvelle maison

Une fois que vous avez assuré la conformité de l’entrepreneur, vous décidez d’aller de l’avant. Avant de signer une promesse d’achat, il est important de savoir que le dépôt ne doit pas dépasser 50 000 $. « C’est le montant maximum couvert par la loi, rappelle François-William Simard. En donnant plus, l’acheteur s’expose à un risque si, pour une multitude de raisons, le projet de construction ne se concrétise pas. Il ne pourra alors pas récupérer le montant payé excédant 50 000 $. »

Il est facile de se laisser emporter lorsque vous trouvez la propriété de vos rêves. Pour que cela ne se transforme pas en cauchemar, il est important d’être vigilant. De simples vérifications peuvent vous éviter de nombreuses nuits blanches.



journaldemontreal-borsa

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.