Skip to content
Vainqueur à Aalborg en C1, Nantes reprend sa marche en avant


Le « H » s’est bien relancé en Ligue des champions en battant les Danois d’Aalborg (32-35) mercredi.

Nantes a renoué avec la victoire en Ligue des champions de handball en s’imposant sans trembler à Aalborg (35-32) mercredi après avoir perdu à Barcelone (34-29) la veille.

A la lutte pour les deux premières places – synonymes de billet direct pour les quarts de finale – d’un groupe B extrêmement coriace, le « H» (10 pts) revient à mi-parcours de Kielce, qui devrait toutefois prendre ses distances avec la réception d’Elverum jeudi.

Le FC Barcelone, leader (12 pts), se déplace à Kiel.

Si les Nantais gardent intactes leurs chances d’accéder directement aux quarts de finale après cette cinquième victoire en sept jours, la qualification pour les play-offs (places 3 à 6) est quasiment dans leur poche tant qu’ils font le boulot pendant la phase de retour.

Ils l’ont fait sérieusement mercredi dans la salle des Danois (4e, 7 pts) vice-champions d’Europe 2021 qui n’ont mené que pendant les premières minutes.

Avant le « H», s’appuyant sur les parades de son gardien islandais Viktor Hallgrimsson, sa paire d’arrières gauches formée par Thibaud Briet et Alexandre Cavalcanti (6 buts chacun) et la vista de son capitaine Valero Rivera (8 buts sur son aile gauche), passe en tête équipement.

Les Nantais ont rapidement pris une avance de trois buts (4-1, 6e), conservée à la mi-temps (20-17), avant de placer un coup d’accélérateur dès le retour des vestiaires pour s’échapper de six longueurs (25). -19, 36e).

Ils ont ensuite bien géré une infériorité numérique (39e-41e) et, après avoir vu Aalborg revenir à trois buts (29-26, 48e), ont trouvé un peu plus de lucidité en attaque pour reprendre leurs distances (34-29, 54e).

lefigaro -sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.