Skip to content
Vladimir Poutine annonce avoir reçu une dose du nouveau vaccin nasal russe contre le Covid-19

Quelques jours après avoir reçu une dose de rappel avec Spoutnik Light, le président russe devient l’une des premières personnes à recevoir ce nouveau vaccin sous forme de poudre, administré par le nez et sans aiguille.

Le 24 novembre, Vladimir Poutine a annoncé qu’il était l’une des premières personnes à recevoir le nouveau vaccin russe contre le Covid-19, administré par le nez sans aiguille.

Le président russe a évoqué la situation en ces termes : « Exactement six mois après la vaccination, mes taux d’anticorps ont baissé et les spécialistes m’ont recommandé une revaccination que j’ai faite il y a plusieurs jours. D’abord je me suis fait vacciner et le lendemain, après une consultation avec Denis Yurievich [Logounov, directeur adjoint de l’institut de recherche russe Gamaleïa][qui] fait la deuxième partie de la procédure, je parle de ce médicament sous forme de poudre à prendre par voie nasale. « 

Au lieu d’une substance liquide, il a pris une poudre, m’a demandé de prendre une profonde inspiration, en comptant jusqu’à trois […] J’ai attendu 15 minutes et c’était fini

Vladimir Poutine a ensuite détaillé la procédure d’administration de ce nouveau vaccin : « Qu’est-ce que c’est ? C’était la même seringue, mais au lieu d’une substance liquide, il a pris une poudre, m’a demandé de respirer profondément en comptant jusqu’à trois, a pulvérisé le médicament d’un côté, de l’autre, j’ai attendu là 15 minutes et c’était plus de. Je n’ai ressenti aucune douleur, pour être honnête. Rien. Je me suis assis pendant 15 minutes. Après ces deux procédures – l’injection et la forme nasale – j’ai déjà fait du sport aujourd’hui ».

Lors d’un entretien avec Denis Logunov, le chef de l’Etat russe a révélé le 21 novembre qu’il avait reçu une dose de rappel avec le vaccin Spoutnik Light. Vladimir Poutine lui a alors demandé s’il pouvait participer aux essais du vaccin nasal Gamaleïa.

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.