Skip to content
vote par correspondance, par internet… La majorité cherche des pistes

 | Nouvelles d’aujourd’hui

Titres d’aujourd’hui abc Nouvelles

Pour lutter contre la « société de l’abstention », la majorité réfléchit, depuis le début du quinquennat, à de larges mesures.

Comment faire revenir aux urnes les Français qui se sont éloignés ? A court terme, le gouvernement prépare une campagne de communication pour appeler les électeurs à participer à l’élection présidentielle d’avril. Mais la majorité envisage, depuis le début du quinquennat, des mesures anti-abstention plus larges, du vote par internet au scrutin proportionnel en passant par le vote par correspondance. En lutte contre « une société de l’abstention » , Emmanuel Macron a appelé début janvier à « innover » dans le « entraine toi », dans son entretien avec Parisien, mais a exclu le vote obligatoire. Si aucune macronie de haut rang n’avance de remède miracle, plusieurs voix appellent à une « modernisation » des opérations de vote rapide, voire une vaste réforme des institutions lors d’un éventuel second quinquennat.

A l’approche du scrutin, les députés MoDem ont décidé de verser dans le débat plusieurs de leurs idées fixes. Parmi eux, le développement de « participation citoyenne« , l’introduction…

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 76% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Abonnement sans engagement

Déjà inscrit? Connexion


Titres d’aujourd’hui Actualités d’aujourd’hui

lefigaro -Politics

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.