Skip to content
Votre carte à points coûte cher aux entreprises


La référence québécoise des programmes à points, R3 Marketing, change de mains. La firme Adviso a avalé la petite boîte hier. « C’est près de 35 ans d’expérience que nous achetons », se réjouit la patronne de la régie publicitaire, Elizabeth Henry.

• Lisez aussi : Fini les Air Miles chez Jean Coutu

R3 Marketing publie une liste annuelle des meilleurs programmes de fidélisation au Québec et au Canada. Ses deux dirigeants, Hans Laroche et Paul Lafortune, sont des experts dans le domaine, qu’ils enseignent même à l’université.

Recueillir puis convaincre

« Ces programmes existent pour collecter des données sur les usagers, puis pour les convaincre de ne pas aller ailleurs », résume M. Laroche.

Cette collecte gratuite de données peut être « bien faite », et ce, « même si elle est mercantile ». Entre autres, on peut « améliorer l’expérience client et leur proposer du contenu ».

Ça bouge dans ce secteur, en tout cas, comme nous le montre l’annonce de Metro.

« Ça va nous permettre d’optimiser le marketing de l’entreprise », promet Elizabeth Henry.

La PDG et associée chez Adviso est satisfaite de son achat. Elle croit qu’elle se positionne pour l’avenir. « Avec la disparition des cookies tiers, nous y obtiendrons de plus en plus nos données. Il faut faire attention à nos données clients, à nos propres consommateurs », avoue l’annonceur.

Pour les deux hommes d’âge moyen derrière R3 Marketing, c’est une validation. Ils travaillent depuis de nombreuses années et cette acquisition va pérenniser leur savoir-faire.

« Nous allons utiliser les ressources d’Adviso pour aller plus loin, pour développer davantage nos outils. Nous allons aussi transmettre notre savoir à leur équipe », se réjouit Hans Laroche.

Une chose est sûre : les données que vous échangez contre vos points bonus ont de la valeur, quelle que soit la carte que vous utilisez.

Avez-vous des informations à partager avec nous sur cette histoire ?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs ?

Écrivez-nous au ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.



journaldemontreal-borsa

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.