Skip to content
Walter Benitez infranchissable, malédiction levée pour l’OM et « la colère » de Bruno Genesio

 | Mises à jour de dernière minute

Nouvelles locales Nouvelles du monde

La trêve en Ligue 1 aura duré une vingtaine de jours et la reprise du championnat de football aura été poussive entre des jauges de 5 000 spectateurs, des rencontres reportées à cause de nombreux cas de Covid et des matchs qui se sont bien passés mais qui n’ont pas tous été très spectaculaires.

On retiendra néanmoins la première victoire marseillaise à Bordeaux depuis 44 ans ; les belles performances individuelles du Strasbourgeois Ludovic Ajorque et du Niçois Walter Benitez ; et enfin les mots durs de l’entraîneur rennais Bruno Genesio à ses joueurs, battus à Lens.

Les résultats de la 20e journée

Bordeaux-Marseille : 0-1

Lens-Rennes : 1-0

Lille-Lorient : match reporté

Brest-Nice : 0-3

Metz-Strasbourg : 0-2

Clermont-Reims : 0-0

Montpellier-Troyes : match reporté

Angers – Saint-Etienne : match reporté

Nantes-Monaco : 0-0

Consultez le classement de la Ligue 1 ici.

  • Le buteur du week-end : Ludovic Ajorque

Il n’est pas l’attaquant le plus médiatique de Ligue 1, mais le Strasbourgeois Ludovic Ajorque continue de progresser pour sa quatrième saison en Ligue. Il a inscrit dimanche à Metz le premier but du succès (2 à 0) des Alsaciens avec leurs voisins mosellans. Il s’agit de son 10e but de la saison, son 5e en six jours. Il se classe provisoirement 2e au classement des buteurs derrière le Lillois Jonathan David (12 buts). La saison dernière, il avait déjà marqué 16 buts en 35 matchs.

Walter Benitez infranchissable, malédiction levée pour l’OM et « la colère » de Bruno Genesio

 | Mises à jour de dernière minute

Ce Réunionnais de 27 ans est arrivé tardivement en France, à l’âge de 18 ans à Angers, et n’a pas bénéficié du cursus classique des footballeurs. Il n’a jamais vraiment eu sa chance en Anjou et il s’est imposé en prêt (à Poiré-sur-Vie et à Luçon) en championnat national, la 3e division. Il passera ensuite deux saisons en Ligue 2 avec Clermont avant de rejoindre l’élite et le Racing club de Strasbourg, en 2018.

Très adroit malgré son grand gabarit (1,97 m), joueur collectif, Ludovic Ajorque s’inscrit dans le style de jeu d’avant-centre qu’était celui du Tchèque Jan Koller, avec une carrière plus précoce et plus étoffée. Courtisé par des clubs allemands, friands de joueurs du Racing, et même par des clubs anglais, l’attaquant pourrait jouer sa dernière saison en Alsace. Quoi de mieux que de partir sur un record en atteignant la barre des 20 buts ?

  • La déclaration du week-end

 » A force d’entendre que nous sommes l’une des meilleures équipes de France, je pense qu’il est temps de revenir aux fondamentaux, de rejouer en équipe et de réagir vite.  »

Bruno Genesio n’a pas mâché ses mots après la défaite de Rennes à Lens (1-0) samedi. Et ses propos sonneront familiers aux supporters de l’OL, son ancien club (2015-2019). Trois défaites lors des quatre derniers matches de Ligue 1 et une élimination en Coupe de France à Nancy, Rennes ralentit fortement depuis un mois après avoir enchanté le football français.

Face à Lensois, qui n’avait plus gagné depuis six journées en championnat, le Stade rennais n’a quasiment rien montré samedi. Le club breton a logiquement été sanctionné par un but en retard du remplaçant Wesley Saïd (89e). Rennes a laissé échapper le trio de tête, dont deux de leurs rivaux, Nice (2e) et l’OM (3e), qui comptent 5 points d’avance.

« Service inacceptable », « Pas de correspondance », « Catastrophique »… Bruno Genesio utilise un ressort de coaching vieux comme le monde : jouer sur la fierté de ses joueurs pour tenter de prendre un départ. En poste en Bretagne depuis l’intersaison, le Rhône sait qu’il est attendu puisqu’il a notamment bénéficié d’un recrutement coûteux : près de 79,5 millions d’euros, ce qui classe Rennes 9e d’Europe parmi les clubs les plus titrés. plus cher cet été.

Walter Benitez infranchissable, malédiction levée pour l’OM et « la colère » de Bruno Genesio

 | Mises à jour de dernière minute

Comme Jean-Clair Todibo, les Niçois peuvent féliciter leur gardien Walter Benitez. Ils ont une dette de gratitude envers leur coéquipier argentin de 28 ans. Cela a dégoûté les attaquants brestois, pourtant en supériorité numérique dès la 20e minute de jeu. Il a effectué neuf arrêts, dont cinq dans la surface, sans compter les nombreuses sorties aériennes qui ont soulagé son équipe.

Nice a ouvert le score à la 13e minute de jeu avant que Morgan Schneiderlin ne soit expulsé et que les vagues bretonnes s’écrasent presque sans relâche. Mais les hommes de Christophe Galtier ont résisté grâce à la main ferme de leur dernier rempart et ont même accru leur avantage en fin de rencontre grâce à Andy Delort et Amine Gouiri.

  • Statistiques du week-end : 44

Pour être vaincu sans péril, on triomphe sans gloire. Face à des Bordelais fortement réduits depuis trois semaines par de nombreuses infections au Covid – et en grande difficulté sportive en championnat – les Marseillais se fichent d’une éventuelle victoire acquise sans panache puisqu’ils ont mis fin, vendredi 7 janvier, à une malédiction. de 44 ans.

Lire aussi Ligue 1 : l’OM s’impose à Bordeaux pour la première fois depuis quarante-quatre ans

Le but du Turc Cengiz Ünder, suite à une mauvaise reprise du gardien bordelais Benoît Costil, a suffi au bonheur des Olympiens et de leurs supporters, lassés de ne jamais repartir avec un grand sourire de leurs multiples déplacements en Gironde. Avant le succès de cette 20e journée (1-0), l’OM n’avait plus gagné sur le terrain des Girondins de Bordeaux depuis 1977 (2-1).

Ce qui mérite un comité d’accueil spécial à l’aéroport lorsque les joueurs rentrent dans la nuit.  » C’est historique, ce qu’on a fait au-delà des trois points, c’est extraordinaire. J’ai vécu huit ou neuf ans, nous venions ici et nous n’avons jamais gagné, a déclaré Dimitri Payet. Nous avons mis un terme à la plus longue séquence de l’histoire de la Ligue 1 et croyez-moi, nous sommes fiers de nous. « 




Mises à jour de dernière minute Nouvelles du monde
Lemonde Sports

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.