Skip to content
« We love you Serena », le magnifique tifo en hommage à la légende US

[ad_1]

L’image de la nuit à l’US Open est sans aucun doute ce magnifique tifo destiné à l’immense championne qu’est Serena Williams.

Tout était prévu pour lui faire des adieux dignes de l’immense championne qu’elle est, mais Serena Williams ne l’a pas entendu ainsi et a de nouveau rugi lundi à l’US Open, où elle s’est qualifiée pour le 2e tour de son probable dernier tournoi en s’imposant facilement. face à la Monténégrine Danka Kovinic (80e mondiale) 6-3, 6-3. « Je fais toujours de mon mieux. Et là, je me sens bien. Le public était fou et m’a vraiment aidé« , a-t-elle commenté

Avant le match, les organisateurs avaient prévu une petite mise en scène : son entrée sur le court était précédée d’une animation avec des images de ses succès new-yorkais projetées sur les écrans géants, avec un commentaire répétant avec insistance « reine » (la reine).

A nouveau annoncée comme telle, elle entre dans la cour vêtue d’une tenue noire rehaussée de diamants, les cheveux coiffés en crinière de lionne, et provoque une ovation assourdissante du public debout.

Après le match, des intervenants, dont le légendaire Billy Jean King, ont également tissé des lauriers au joueur. Comme s’il avait été prévu de faire revenir définitivement et avec les honneurs la joueuse considérée comme la plus grande de tous les temps et qui a remporté à New York en 1999 le premier de ses 23 titres du Grand Chelem.

Serena reste »assez vague» à sa retraite

Les organisateurs ont ainsi enregistré un nombre record de 29 402 spectateurs pour la seule séance nocturne, dont près de 24 000 sur la centrale. Et si elle n’est pas revenue sur sa décision de prendre sa retraite prochainement, un terme qu’elle remplace par « évolution», annonçait début août, elle s’était pourtant félicitée d’entretenir le doute sur le moment qu’elle choisirait. « J’ai été assez vague sur ce sujet, n’est-ce pas ? Je resterai parce qu’on ne sait jamais», a-t-elle déclaré après sa victoire.

[ad_2]

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.