Skip to content
y a-t-il un risque de manquer de masques FFP2 ?

 | Nouvelles locales

Mises à jour de dernière minute Google Actualités

LA VÉRIFICATION – L’opposition s’inquiète de l’insuffisance de l’offre, alors que la demande augmente. Doit-on s’inquiéter ?

LA QUESTION – Depuis le début de l’année, les masques FFP2 sont devenus incontournables. Alors que la variante Omicron faisait bondir les contaminations, ces masques, reconnaissables à leur forme en « bec de canardSont recherchés et mis en avant par certains élus politiques. Invité du Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro, début janvier, le député des Alpes Maritimes Éric Ciotti a appelé à « la généralisation des masques FFP2»En mettant en avant la meilleure protection qu’ils offrent contre les risques de contamination.

Une proposition aussitôt reprise par un autre participant de la primaire LR et actuel conseiller en santé de Valérie Pécresse, le docteur Philippe Juvin. Les deux soutiens de Valérie Pécresse ont également déploré le manque supposé de stocks de FFP2.

La droite n’est pas le seul camp politique à promouvoir l’utilisation de ces masques. Jean-Luc Mélenchon a également exigé que le gouvernement distribue FFP2 à tous les Français le plus rapidement possible, en commençant par « par les enseignantsLe candidat LFI à la présidentielle a également assuré qu’il le fournirait dans ses meetings de campagne, tout comme le candidat communiste Fabien Roussel.

« Le gouvernement, qui ne planifie rien, qui n’organise rien […] laisser la production de masques FFP2 s’effondrer de 90% l’année dernière», a enfin fustigé Jean-Luc Mélenchon. Des accusations catégoriquement réfutées par l’exécutif : dans un entretien au Point, la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a assuré que le stock stratégique de masques FFP2 avait été reconstitué : ceux qui s’inquiétaient d’une pénurie »sont faux», a déclaré le ministre à l’hebdomadaire.Nous avons rechargé le stock, contrairement à ce que nos prédécesseurs avaient fait quand ils étaient en affaires : ils l’avaient sacrifié !», a-t-elle ajouté, considérant qu’il y a «pas de pénurie de FFP2 aujourd’hui« .

Qu’est-ce que c’est vraiment ? La production française de masques FFP2 s’est-elle vraiment effondrée l’an dernier ? Arrive-t-il à répondre à la demande actuelle ? Et l’Etat a-t-il correctement reconstitué son stock de FFP2 pour pallier d’éventuelles difficultés d’approvisionnement ?

Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 69 % à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 1€ le premier mois

Déjà inscrit? Connexion


Nouvelles locales Google Actualités

lefigaro -fp

Toutes les actualités du site n'expriment pas le point de vue du site, mais nous transmettons cette actualité automatiquement et la traduisons grâce à une technologie programmatique sur le site et non à partir d'un éditeur humain.